Le nouveau monagevillage est en ligne ! Mise à jour et dernières finitions prévues la semaine prochaine.
Accueil monagevillage Mon compte

Quels sont les besoins alimentaires d’une personne âgée ?

Temps de lecture 2 min

Recommandations pour garder la santé

Ces repères correspondent aux objectifs nutritionnels du Programme national nutrition-santé (PNNS) qui est un programme de santé publique visant à améliorer la santé de la population en jouant sur un de ses déterminants majeurs, la nutrition. Il a été révisé en 2021, pour proposer des recommandations plus affinées. Jusqu'à 75 ans, les seniors ont en effet des besoins nutritionnels identiques à ceux des autres adultes. Des recommandations spécifiques ont donc été établies pour les 75 ans et plus.

Fruits et légumes

Au moins 5 par jour (80 à 100 g par portion)

Une petite poignée par jour de fruits à coque

A chaque repas et en cas de petits creux (goûter, collation)
- Crus, cuits, nature ou préparés
-Frais, surgelés ou en conserve
-1 fruit pressé ou 1 verre de jus de fruit « sans sucre ajouté » : au petit-déjeuner ou au goûter

Céréales

À consommer tous les jours,
en privilégiant les produits
complets ou peu raffinés par
rapport aux produits raffinés

Privilégier les produits céréaliers cultivés selon des modes de
production diminuant l’exposition aux pesticides (aliments bio) selon un principe de précaution.

Légumineuses

Au moins deux fois par semaine

Privilégier des légumineuses cultivées selon des modes de
production diminuant l’exposition aux pesticides (aliments bio) selon un principe de précaution.


Lait et produits laitiers

deux à trois par jour (150 ml de lait, 125 g de yaourt ou 30 g de fromage)

-Jouer sur la variété

- Privilégier les produits nature et les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés : lait, yaourt, fromage blanc…

Viandes, poissons et produits de la pêche, oeufs

Au moins une fois par jour

- Viande : privilégier la variété des espèces et les morceaux les moins gras

- Poisson : au moins 2 fois par semaine, frais, surgelé ou en conserve

- Limiter les préparations frites et panées

- Penser aux abats

Matières grasses ajoutées



En limiter la consommation


- Privilégier les matières grasses végétales (huiles d’olive, de colza, de noix…)

- Favoriser la variété

- Limiter les graisses d’origine animale (beurre, crème…)

Produits sucrés

En limiter la consommation

- À consommer surtout au cours des repas et des collations

- Eviter les boissons sucrées (sodas, sirops, boissons sucrées à base de fruits, nectars…) et aux bonbons

- Attention aux aliments gras et sucrés (pâtisseries, viennoiseries, crèmes dessert du commerce, chocolat, glaces, barres chocolatées, etc.)

Boissons

De l’eau à volonté

1 litre à 1,5 litre par jour


-Eau : au cours et en dehors des repas - le thé, le café, les tisane comptent aussi !

-Limiter les boissons sucrées

- Boissons alcoolisées : ne pas dépasser, par jour, 2 verres de vin (de 10 cl) pour les femmes et 3 pour les hommes. 2 verres de vin sont équivalents à 2 demis de bière ou 6 cl d’alcool fort

Sel

En limiter la consommation

- Préférer le sel iodé

- Saler sans excès ; ne pas resaler avant de goûter

- Réduire l’ajout de sel en cuisinant et dans les eaux de cuisson

- Limiter la consommation de produits gras et salés : charcuterie, produits apéritifs salés…

- Ne pas manger sans sel sans prescription médicale



Partager cet article

Sur le même sujet

Retrouvez les dossiers complets sur les sujets qui vous intéressent.