Le nouveau monagevillage est en ligne ! Mise à jour et dernières finitions prévues la semaine prochaine.
Accueil monagevillage Mon compte

Demander des aides pour financer une aide à domicile

Temps de lecture 2 min

Pour accompagner votre proche lorsqu’il fait ses courses, l’aider à se lever, pour les repas ou encore l’entretien de son logement, il est possible de faire appel à une aide à domicile mais aussi à d’autres professionnels. Le point sur les différentes aides permettant d’alléger la facture.

Pour les personnes encore autonomes

Sous certaines conditions, notamment de ressources, le conseil départemental peut financer plusieurs types d’aide.

Il peut s’agir :

- D’une aide-ménagère, pour les personnes qui ont des difficultés à entretenir leur maison ou leur appartement ;

- D’une aide pour financer la livraison de repas (le portage de repas) qu’il restera simplement à réchauffer ;

- D’une solution de téléassistance.

Pour déposer une demande, contacter le centre communal d’action sociale (CCAS) de la mairie de votre proche.

Les caisses de retraite proposent aussi des aides aux retraités autonomes, mais qui ont besoin d’un coup de main. Elles peuvent financer une aide-ménagère ou du portage de repas.

Si votre proche est retraité du régime général, il peut demander l’aide « pour bien vieillir chez soi » en contactant la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) de sa région ou appeler le 3960 pour avoir plus de renseignements.

Les autres retraités peuvent aussi contacter leur caisse de retraite principale (MSARSI…).

Pour les personnes en perte d’autonomie

L’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) concerne les personnes dont la perte d’autonomie correspond au Gir 1 à 4. Elle sert principalement à financer des heures d’aide à domicile.

Fin 2017, 93 % des plans d’aide pour les bénéficiaires de l’Apa à domicile en contenaient, pour 29 heures par mois en moyenne. Le financement de cette aide à domicile comptait pour 87 % des sommes versées. 

Le niveau de perte d’autonomie est déterminé par une équipe d’évaluation du Conseil départemental, qui se rendra au domicile de votre proche pour la réaliser une fois la demande d’Apa déposée.

Vous pouvez être présent lors de cette visite, ainsi que le médecin traitant de votre proche.

Selon les observations qu’ils auront pu faire et la situation de votre proche, son environnement, ses besoins…, les professionnels du Conseil départemental détermineront le niveau d’aide dont votre proche a besoin. Par exemple, une heure d’aide à domicile par jour ainsi que du portage de repas.

Ils établiront un plan d’aide et alloueront un montant d’Apa pour le financer. En effet, la somme versée au titre de l’Apa n’est pas fixe, elle varie selon les besoins d’aide de chacun. Et selon la situation financière du demandeur, la somme restant à payer — le reste à charge — sera plus ou moins importante.

A noter : il est possible de refuser le plan d’aide proposé, et de demander une nouvelle évaluation à domicile si la situation de votre proche change.

Pour demander l’Apa, demander un dossier au CCAS ou aux services « autonomie » du Conseil départemental du lieu où vit votre proche. Attention, le dossier n’est pas le même d’un département à l’autre.

A noter : une grande majorité des Conseils départementaux proposent de télécharger le dossier directement sur leur site internet.

Partager cet article

Sur le même sujet

Retrouvez les dossiers complets sur les sujets qui vous intéressent.