Le nouveau monagevillage est en ligne ! Mise à jour et dernières finitions prévues la semaine prochaine.
Accueil monagevillage Mon compte

C’est quoi, un projet d’accompagnement personnalisé ?

Temps de lecture 2 min

Imposés par la loi, les projets d’accompagnement personnalisés (PAP) des résidents d’Ehpad ont vocation à permettre à chaque personne accueillie de vivre son séjour dans le respect de ses goûts, de ses envies, tout en préservant son autonomie autant que possible.

Le projet d’accompagnement personnalisé, ou projet de vie, repose sur un dialogue, un échange avec chaque résident, et ses proches… à condition que le résident soit d’accord.

Il est normalement construit dès l’arrivée de la personne en Ehpad, et peut même être anticipé dès la pré-admission.

Il s’agit de recueillir les goûts, les souhaits, les habitudes, les croyances, les centres d’intérêt, l’histoire de la personne concernée afin de personnaliser au maximum l’accompagnement.

La Haute autorité de santé, qui élabore des guides et des recommandations pour encadrer la mise en place de ce projet, donne ainsi cet exemple : 

« L’arrivée de M. Dupont intervient à la suite d’une hospitalisation en raison d’une chute à son domicile. Grâce au dossier médical et à un entretien avec son fils, l’équipe de l’Ehpad a appris qu’il était plombier. Selon son fils, M. Dupont faisait encore des petits travaux de tuyauterie chez ses voisins pour leur rendre service. Au vu de son histoire de vie, l’équipe a décidé que Fabrice, l’un des agents d’entretien de l’Ehpad, sera son référent. Il l’accueillera le jour de son arrivée, l’accompagnera dans sa chambre et lui présentera l’équipe. Cela a permis d’instaurer une relation de confiance et même de complicité entre M. Dupont et Fabrice. »

S’il est important d’explorer « la vie d’avant » de la personne accueillie, il l’est tout autant de s’interroger de ses envies pour aujourd’hui et demain.

Selon Philippe Crône, auteur et formateur (Humanitude Vie Sociale), les professionnels de l’établissement devraient poser une question clef lors de l’élaboration de ce PAP : qu’attendez-vous de nous ? Que pouvons-nous adapter dans notre accompagnement pour vous procurer le plus de bien-être, de qualité de vie possible ?

Il est aussi essentiel d’envisager des projets, même tout petits : recevoir ses proches pour un déjeuner, participer à l’atelier chant, aller se promener dans le jardin de l’établissement tous les jours… une façon de se fixer des objectifs, de se placer dans une dynamique positive et de conserver le goût de vivre.

A noter : le PAP doit être réévalué et adapté au moins une fois par an, mais aussi si le résident concerné, son représentant légal le cas échéant ou ses proches en font la demande, ou si un changement survient (aggravation de la perte d’autonomie, diminution des activités, perte de poids, etc.).

Partager cet article

Sur le même sujet

Retrouvez les dossiers complets sur les sujets qui vous intéressent.